L'âge légal pour jouer dans les casinos au Canada?

Partage-moi!
Tweet-moi!
Publier!
Courriel!
0 mins
Temps de lecture
Ruiz Guillermo
Ruiz Guillermo

Analyste Casino Indépendant depuis 1995, retraité. Vous avez deviné ma passion!

L'âge légal pour jouer dans les casinos au Canada?
L'âge légal pour jouer dans les casinos au Canada?
L'âge légal pour jouer dans les casinos au Canada?
L’âge légal pour jouer dans les casinos au Canada?

Ce site Web partenaire est destiné à l’usage des adultes. Les personnes doivent être âgées de 18 ans ou plus pour participer à des loteries, à des jeux de bienfaisance et à des paris sportifs. Les personnes doivent être âgées de 18 ans ou plus, pour visiter les casinos et les salles de machines à sous, et pour participer à des jeux de casino en ligne et à des paris sportifs en ligne.

Les jeux d’argent au Canada

La nation canadienne est un mélange unique de beauté naturelle et de modernité urbaine. Le deuxième plus grand pays du monde en termes de superficie totale a de quoi se vanter. Ce sentiment de fierté nationale s’applique également à son industrie du jeu robuste, ainsi qu’aux lois sur le jeu créées pour la faire fonctionner efficacement.

Alors que d’autres nations sur la planète oscillent d’un extrême à l’autre sur la question des jeux d’argent, les citoyens et les législateurs du Canada ont réussi à adopter une approche équitable malgré l’attrait de l’argent facile. Dans la plupart des cas, les lois restent flexibles tout en gardant à l’esprit le bien-être du public à tout moment.

Dans ce rapport, l’objectif est de vous fournir une vue d’ensemble des lois sur les jeux d’argent au Canada, en particulier celles qui s’appliquent aux différentes formes de jeux. Je vais également inclure des statistiques et des faits supplémentaires afin d’ajouter une plus grande profondeur et de distinguer ce document de ceux de nature similaire.

Gardez toutefois à l’esprit que je ne suis pas avocat et que cet article est simplement à titre indicatif. Le paysage juridique des jeux d’argent dans n’importe quel pays peut changer rapidement, de sorte que même les informations les mieux intentionnées peuvent devenir obsolètes en peu de temps. Si vous voulez être prudent, il est toujours préférable de consulter un avocat ou d’envoyer un courriel directement à une agence gouvernementale avant de vous lancer dans la vie d’un joueur canadien.

Lois sur les jeux pour chaque province

Il y a plusieurs décennies, les jeux de hasard illégaux au Canada étaient en grande partie le domaine du crime organisé. Et comme la plupart des formes de jeu étaient interdites dans tout le pays avant 1970, ces individus peu recommandables avaient de nombreuses occasions d’exercer leur métier.

La situation a lentement commencé à changer en 1970, lorsque certaines activités de jeu auparavant illégales ont été rendues accessibles au citoyen moyen. Un autre grand bond en avant a eu lieu en 1985, lorsque les provinces et les territoires ont obtenu le droit de superviser des activités telles que les machines à sous, les jeux de bienfaisance et les loteries.

Si les figures modernes du crime organisé comptent toujours sur les jeux d’argent illégaux comme principale source de revenus, cette pratique a également été adoptée par une génération d’escrocs indépendants plus férus de technologie. Dans les deux cas, ces individus sans scrupules escroquent les clients, truquent les événements sportifs et évitent de payer leur juste part d’impôts. Il en résulte un fardeau plus lourd pour les services de police municipaux et provinciaux, ainsi que pour les organisations nationales comme le Service canadien du renseignement de sécurité et la Gendarmerie royale du Canada.

Le Code criminel du Canada traite d’un large éventail d’infractions liées au jeu illégal, mais les suivantes sont les plus courantes :

  • Article 201 – Comprend un grand nombre d’infractions, mais la plus courante consiste à tenir une maison de jeu ou de pari commune.
  • Section 202 – Traite des paris illégaux, de la tenue de livres et de la vente de billards.
  • Article 206 – Infractions liées aux loteries et autres jeux de hasard.
  • Article 209 – Tricher aux jeux de hasard avec l’intention de frauder le client ou la maison.

En juillet 2010, les infractions susmentionnées ont été modifiées dans le Code criminel pour être considérées comme des  » infractions graves « . En vertu des lois du Canada, une infraction grave peut faire l’objet d’un acte d’accusation en vertu du code ou d’une loi du Parlement, et le gouvernement fédéral n’a pas besoin de soumettre la question au Parlement en tant que modification de la législation existante.

Alors que certaines infractions graves au Canada sont passibles d’une peine d’emprisonnement maximale de cinq ans, les infractions liées aux jeux de hasard sont souvent bien en deçà de cette limite. La plupart sont limitées à deux ans d’emprisonnement, tandis qu’une infraction telle que la tenue en connaissance de cause d’une maison de paris commune est limitée à un maximum de six mois de prison et à une amende de 5 000$. Comparé à son voisin du sud, le Canada a des lois sur les jeux d’argent plutôt clémentes. Cela correspond à leur désir d’être une nation plus progressiste.

Cela s’applique certainement aux grandes opérations de jeu comme les casinos terrestres, mais aussi aux options caritatives comme le bingo et les tombolas.

Les jeux d’argent en ligne se situent souvent dans une zone grise. La loi canadienne n’interdit pas la pratique des paris sur Internet, mais elle exige qu’un service soit autorisé ou détenu par un gouvernement provincial pour être considéré comme légal. Cela n’a pas empêché plus de 1 000 sites offshore sans licence d’offrir leurs services aux citoyens canadiens.

Heureusement, malgré tout cela, il existe encore de nombreux sites de jeux en ligne sûrs pour les joueurs canadiens. Palais du casino notre site est le plus fiable pour les visiteurs canadiens.

Les jeux de hasard dans les provinces

La nation du Canada est divisée en 10 provinces, dont les suivantes : Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Manitoba, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve-et-Labrador, Saskatchewan et Alberta. Chaque province est une entité autonome, le pouvoir étant accordé aux différents lieutenants-gouverneurs par le gouvernement fédéral et tout changement majeur dans cette relation nécessite une modification de la constitution de la nation.

Dans cette section, nous examinerons les lois actuelles sur les jeux d’argent dans chacune des 10 provinces du pays, notamment en ce qui concerne le citoyen moyen.

Lois sur les jeux de hasard en Ontario

L’Ontario a la plus forte population de toutes les provinces canadiennes, et plus de 90% des résidents du sud de l’Ontario se trouvent à moins d’une heure de route d’un établissement de jeu légal. Compte tenu de ce dernier fait, il n’est pas surprenant qu’un sondage réalisé en 2011 ait révélé que 82,9% des adultes de la province avaient admis avoir joué au moins une fois au cours de l’année civile. Si vous voulez faire partie d’un futur pourcentage, essayez l’une de ces formes légales de jeu :

Casinos dans la province de l’Ontario

Plus de 25 casinos terrestres sont actifs en Ontario, qu’il s’agisse d’entités privées ou d’établissements caritatifs gérés par le gouvernement.

Machines à sous en Ontario

En plus des casinos, on peut trouver des machines à sous dans les hippodromes et d’autres endroits choisis. Il y a plus de ces appareils de jeu en Ontario que dans toute autre province du Canada.

Courses de chevaux en Ontario

Des courses de quarter horse, de Standardbred et de pur-sang sont organisées dans les hippodromes d’Ottawa à Fort Erie. Ces pistes ont connu un grand succès lorsque les machines à sous ont été ajoutées en 1998, mais leur retrait par le gouvernement en 2013 a entraîné un ralentissement massif.

Paris sportifs en Ontario

Les joueurs peuvent utiliser le service Pro-Line pour parier sur plusieurs types de sports par le biais d’Internet ou de centres de loterie terrestres. Il faut parier sur au moins deux matchs, mais le client peut choisir parmi plusieurs options de pari comme l’écart de points ou l’over/under.

Loterie en Ontario

En plus des tirages de la loterie nationale, les résidents peuvent participer aux tirages provinciaux qui sont administrés par la Société des loteries et des jeux de l’Ontario. L’Ontario peut se targuer d’avoir l’un des plus grands réseaux de loterie d’Amérique du Nord et, en 2011, ses recettes fiscales ont dépassé les 3 milliards de dollars.

Jeux de bienfaisance en Ontario

Ces jeux comprennent les tombolas et les bingos. La Société des loteries et des jeux de l’Ontario supervise l’octroi de licences pour ces jeux et gère également un certain nombre de sites Web de bingo en ligne. Avec les divers jeux de loterie, le bingo génère la plus grande partie des revenus de jeu de l’Ontario.

Lois sur les jeux de hasard au Québec

Le Québec offre des jeux de hasard légaux depuis 1970, et les options disponibles n’ont cessé de croître au fil des décennies. Si vous vous trouvez dans cette province majoritairement francophone, voici les formes de jeux de hasard légaux les plus facilement accessibles :

Casinos dans la province du Québec

Le Québec compte actuellement neuf casinos terrestres, qui sont populaires auprès des habitants de la province du Québec, ville d’Ottawa et des résidents voisins de New York, du Vermont, du New Hampshire et du Maine. Toutes les activités sont supervisées par la Commission des alcools, des courses et des jeux du Québec.

Courses de chevaux au Québec

Il n’existe actuellement qu’un seul hippodrome dans la province, il est situé à 3R Trois-Rivières qui propose principalement des courses attelées. En plus de parier à l’hippodrome, les parieurs peuvent également choisir leurs poneys préférés dans plusieurs installations hors hippodrome. Pour les connaisseur Montréal a longtemps eu son hippodrome nommé le Blue Bonnets. De juillet 1872 à mai 2018.

Loterie au Québec

Un large éventail de jeux de loterie est proposé, de Lotto Max et Québec Extra à Tout ou Rien. Les tirages ont lieu tous les jours et la loterie est la plus ancienne forme de jeu légal au Québec.

Jeux en ligne au Québec

Les résidents peuvent jouer sur n’importe quel site en ligne qui est prêt à les accepter, y compris Espace jeux, propriété du gouvernement. Toutefois, cela pourrait bientôt changer, car le gouvernement du Québec a annoncé son intention de bloquer tout site de jeu en ligne qui n’est pas approuvé et autorisé par Loto-Québec.

Paris sportifs au Québec

Les résidents légaux du Québec peuvent parier sur des équipes sportives ou des athlètes individuels grâce à un jeu appelé Mise-O-Jeu. Les joueurs peuvent parier sur deux à huit options, bien que tous les choix doivent être réussis afin de recevoir un paiement. Les paris peuvent être faits en ligne ou dans les endroits participants, comme les dépanneurs.

Terminaux de loterie vidéo au Québec

Le Québec a été l’une des dernières provinces à offrir des appareils de loterie vidéo. En 1994, on estimait que plus de 40 000 machines illégales étaient en service dans la province. Ce nombre a considérablement diminué depuis que plus de 12 000 appareils de loterie vidéo ont été installés légalement dans des brasseries, des bars et des complexes de salles de jeux sélectionnés.

Bingo et jeux de bienfaisance au Québec

Qu’il s’agisse de bingo, de Kenzo ou de tombolas, tous les jeux de bienfaisance dans la province sont réglementés et autorisés par Loto-Québec.

Lois sur les jeux de hasard en Nouvelle-Écosse

Deuxième plus petite province du Canada en termes de superficie, la Nouvelle-Écosse est connue pour son agriculture et sa pêche. Elle possède également une scène de jeu respectable, avec 87% des adultes jouant à des jeux de hasard au moins une fois par an (pour une dépense annuelle moyenne de 609$). Les formes suivantes de jeux de hasard légaux sont disponibles dans toute la province :

Loterie et jeux de bienfaisance en Nouvelle-Écosse

Les loteries vidéo et à billets, ainsi que d’autres jeux de bienfaisance comme le bingo, relèvent de la Société des loteries de l’Atlantique. Les billets peuvent être achetés en ligne ou chez plus de 1 000 détaillants dans la province.

Casinos dans la province de la Nouvelle-Écosse

Il y a deux casinos terrestres en Nouvelle-Écosse, et tous deux appartiennent au gouvernement. Le Casino Nova Scotia est situé à Halifax et à Sydney, et les deux établissements proposent des machines à sous et des jeux de table traditionnels. Le pourcentage moyen de retour sur investissement pour les machines à sous, tel que rapporté par la Nova Scotia Provincial Lotteries and Casino Corporation, est de 92%.

Courses de chevaux en Nouvelle-Écosse

Trois hippodromes légaux sont actuellement disponibles en Nouvelle-Écosse : Inverness Raceway, Northside Downs et Truro Raceway. Une poignée de téléthéâtres sont également disponibles pour ceux qui veulent parier mais ne peuvent pas se rendre à l’hippodrome.

Pari sportif en Nouvelle-Écosse

La Société des loteries de l’Atlantique utilise le système Pro-Line pour permettre aux résidents de parier sur les sports. Un minimum de deux athlètes ou équipes doit être parié en mode parlay, ce qui est courant dans tout le pays. Les clients doivent avoir 19 ans ou plus pour pouvoir participer.

Jeux de hasard en ligne en Nouvelle-Écosse

La province n’offre pas de sites de jeux propres, mais les résidents peuvent néanmoins consulter des milliers de casinos et de paris sportifs étrangers sans craindre de problèmes juridiques.

Terminaux de loterie vidéo en Nouvelle-Écosse

Il y a plus de 2 700 appareils de loterie vidéo en Nouvelle-Écosse chez plus de 300 détaillants autorisés. Le paiement moyen des prix varie entre 93% et 95% du total des mises. Les jeux légaux ne se trouvent que dans les endroits où l’âge est limité, comme les bars et les magasins de spiritueux.

Lois sur les jeux de hasard au Nouveau-Brunswick

Même si la population de la province est inférieure à un million d’habitants, les résidents ont le choix entre un large éventail d’activités de jeu légales. Ces activités comprennent

Terminaux de loterie vidéo au Nouveau-Brunswick

En 1990, le Nouveau-Brunswick est devenu la première province à introduire des appareils de loterie vidéo. Le pourcentage minimum de remboursement exigé par la Société des loteries de l’Atlantique est de 80%. Cependant, la quasi-totalité des 2 000 machines de la province ont un taux de récupération de 93%.

Casinos dans la province du Nouveau-Brunswick

Le seul casino de la province est situé à Moncton, et il contient un assortiment de machines à sous, de jeux de table et de poker.

Courses de chevaux au Nouveau-Brunswick

Des hippodromes permanents sont situés à Saint John et à Fredericton, tandis que le circuit Great Western Fair apporte l’excitation des courses dans diverses régions de la province à tour de rôle. En 2015, des installations de paris hors hippodrome étaient disponibles à Dieppe et à Quispamsis.

Jeux de hasard en ligne au Manitoba

Les résidents peuvent choisir parmi un grand nombre de casinos et de paris sportifs offshore, bien qu’aucun d’entre eux ne soit réglementé par le gouvernement. Ces dernières années, le Nouveau-Brunswick a ouvertement discuté de l’idée de lancer son propre site de casino dans le moule du Manitoba et de la Colombie-Britannique.

Paris sportifs au Nouveau-Brunswick

La Loterie de l’Atlantique supervise le Pro-Line, un jeu de paris sportifs de type parlay qui peut être acheté en ligne ou auprès de centaines de croupiers autorisés.

Loterie au Nouveau-Brunswick

Les billets de loterie peuvent être achetés légalement chez plus de 900 concessionnaires terrestres. Les tirages et les paiements sont effectués par la Société des loteries de l’Atlantique.

Jeux de bienfaisance au Nouveau-Brunswick

Plus de 800 licences de jeux de bienfaisance sont actuellement délivrées à des organismes sans but lucratif dans la province. Les tirages au sort sont les plus courants, bien que le bingo demeure l’activité de jeu la plus populaire chez les adultes de 65 ans et plus.

Les jeux d’argent sont légaux dans cette province de l’ouest du Canada, et les activités sont supervisées par la Régie des alcools et des jeux du Manitoba (qui a été créée en 2014 en combinant la Commission des alcools du Manitoba et la Commission des jeux du Manitoba). Les résidents et les visiteurs peuvent profiter des formes légales de jeu suivantes à l’intérieur des frontières de la province :

Jeux de hasard en ligne au Manitoba

Après que la Colombie-Britannique ait connu le succès avec un site Web de jeux appartenant au gouvernement, le Manitoba a adopté le même modèle commercial en 2013. Alors que plus de 1 000 casinos et paris sportifs sans licence sont disponibles auprès d’opérateurs étrangers, PlayNow Manitoba est le seul à opérer à l’intérieur des frontières de la province.

Casinos dans la province du Manitoba

Le Manitoba compte un mélange de casinos appartenant au gouvernement et aux Premières Nations. Winnipeg compte deux de ces établissements, qui appartiennent tous deux au gouvernement provincial.

Courses de chevaux au Manitoba

Des courses de pur-sang et de Standardbred sont organisées dans la province, et Assiniboia Downs est le seul hippodrome permanent pour ces événements. Winnipeg possède plusieurs installations de paris hors hippodrome, et les événements en direct et en diffusion simultanée sont supervisés par la Commission des courses de chevaux du Manitoba.

Loterieau au Manitoba

La Western Canada Lottery Corporation propose des billets de loterie et des cartes à gratter. On peut les acheter en ligne ou chez les détaillants autorisés, comme les dépanneurs.

Jeux de bienfaisance au Manitoba

Les organismes sans but lucratif du Manitoba peuvent demander une licence pour organiser l’une des formes suivantes de jeux de bienfaisance : bingo, tombola, casse-croûte, encan Monte Carlo, encan Calcutta, tirage sportif et tournoi de poker Texas Hold’em.

Paris sportifs au Manitoba

Le système Sport Select permet aux joueurs de parier jusqu’à 250 $ par jour sur les résultats de deux événements sportifs ou plus. L’âge minimum pour jouer est de 19 ans, et les participants peuvent choisir parmi des options telles que les props, les pools et les over/unders.

Terminaux de loterie vidéo au Manitoba

Ces jeux de hasard sont confinés aux salons de loterie vidéo de la province et sont supervisés par la Société des alcools et des loteries du Manitoba. Les trois versions les plus populaires de ce jeu sont le spinning reel, le poker et le keno.

Lois sur les jeux de hasard en Colombie-Britannique

La British Columbia Lottery Corporation offre des jeux aux résidents de la Colombie-Britannique depuis plus de trois décennies, et les options de jeu disponibles n’ont cessé de croître au fil des ans. Que vous viviez en Colombie-Britannique ou dans les États américains voisins comme l’Oregon et Washington, voici les formes légales de jeux disponibles :

Loterie en Colombie-Britannique

La British Columbia Lottery Corporation propose des jeux sanctionnés par le gouvernement depuis 1985. Les joueurs doivent avoir 19 ans ou plus pour acheter un billet, et les gagnants ont un an à compter de la date du tirage pour réclamer leur prix.

Course de chevaux en Colombie-Britannique

Fraser Downs est le seul hippodrome actif en Colombie-Britannique. Pour ceux qui ne veulent pas se rendre à Surrey, il est possible d’assister à des retransmissions hors hippodrome dans plus de 15 endroits de la province.

Casinos dans la province de la Colombie-Britannique

La province compte plus de 15 casinos, dont un seul appartient aux Premières nations. Le plus grand en termes d’espace de jeu est le Hard Rock Casino Vancouver, qui compte 1 000 machines à sous, 70 jeux de table, une salle de poker et 8 tables de baccara dans une salle à limite élevée.

Jeux de bienfaisance en Colombie-Britannique

Les organisations à but non lucratif peuvent demander une licence pour organiser l’un des événements caritatifs suivants : tirages de billets, bingo, poker, roue de la fortune et casinos pour occasions sociales.

Jeux de hasard en ligne en Colombie-Britannique

Le seul site de jeu réglementé et entièrement légal en Colombie-Britannique est PlayNow, qui appartient à la British Columbia Lottery Corporation. Lancé en 2004, le site propose des paris sportifs, des loteries, du bingo, du poker et des jeux de casino.

Paris sportifs en Colombie-Britannique

Les billets sont disponibles dans les dépanneurs et autres lieux autorisés. Les joueurs doivent parier sur au moins deux jeux, et la plupart des concours exigent un pourcentage de gain de 100% afin de recevoir un paiement.

Lois sur les jeux de hasard à l’Île-du-Prince-Édouard

Constituée d’une île principale et de 231 autres plus petites, l’Île-du-Prince-Édouard est la plus petite province du Canada. La Prince Edward Island Lotteries Commission supervise les jeux de hasard dans la région depuis sa création en 1976. Même si la province affiche systématiquement l’un des taux de jeu les plus bas, les types de jeux suivants sont proposés :

Les paris sportifs à l’Île-du-Prince-Édouard

Le service Pro-Line ne permet à toute personne de 19 ans ou plus de faire des paris parlay sur divers événements sportifs. Les billets peuvent être achetés en ligne ou chez des détaillants terrestres autorisés.

Loterie à l’Île-du-Prince-Édouard

La loterie provinciale est gérée par la Société des loteries de l’Atlantique.

Courses de chevaux à l’Île-du-Prince-Édouard

Il y a deux hippodromes à l’Île-du-Prince-Édouard : Charlottetown Driving Park et Summerside Raceway. Malheureusement, il n’y a pas d’installations de paris hors hippodrome actuellement en exploitation.

Terminaux de loterie vidéo à l’Île-du-Prince-Édouard

En 2003, la Société des loteries de l’Atlantique est devenue le seul exploitant de TLV de l’Île-du-Prince-Édouard. En 2008, une initiative a été adoptée pour réduire les sites de loterie vidéo de 50% et le nombre de terminaux de 20%. En 2014, il y avait 268 terminaux sur 39 sites, et les règles ont été assouplies pour permettre à ces appareils de fonctionner tous les jours de la semaine.

Jeux de bienfaisance à l’Île-du-Prince-Édouard

Les organisations à but non lucratif peuvent demander une licence pour organiser des jeux de bienfaisance tels que le bingo, les tombolas et les concours de type loterie.

Jeux d’argent en ligne à l’Île-du-Prince-Édouard

Les jeux de hasard à l’étranger ne sont pas réglementés, mais ils restent accessibles à tout résident de l’Î.-P.-É. Qui peut trouver un site prêt à accepter son patronage.

Casino sur l’Île-du-Prince-Édouard

Le seul casino légal est en fait un  » racino « , car il combine les courses attelées et les jeux de type casino. Le blackjack, le poker et les machines à sous sont disponibles, et toute personne âgée de plus de 19 ans ne peut y participer.

Lois sur les jeux de hasard à Terre-Neuve et au Labrador

Située dans la partie la plus orientale du Canada, Terre-Neuve-et-Labrador autorise la plupart des formes de jeux d’argent sur son territoire. L’exception la plus notable concerne les casinos terrestres, bien que les tribus des Premières nations aient le droit d’ouvrir leurs propres établissements. Les formes suivantes de jeux de hasard sont actuellement légales dans la province :

Jeux de bienfaisance à Terre-Neuve et au Labrador

Les jeux de bienfaisance tels que les tombolas et les bingos sont supervisés dans toute la province par le ministère des Services gouvernementaux, et plus de 3 800 licences de bienfaisance sont actuellement utilisés.

Loterie à Terre-Neuve et au Labrador

Gérée par la Société des loteries de l’Atlantique, cette loterie provinciale offre des gros lots allant de 10 à 50 millions de dollars. Les billets peuvent être achetés en ligne ou chez l’un des plus de 1 000 détaillants autorisés.

Courses de chevaux à Terre-Neuve et au Labrador

Le St. John’s Racing and Entertainment Centre est le seul hippodrome légal actuellement en activité à Terre-Neuve. En plus des courses en direct, les clients peuvent profiter des installations de diffusion simultanée pour assister aux courses d’autres hippodromes canadiens, ainsi qu’à des événements annuels comme le Kentucky Derby. Cette forme de divertissement est co-réglementée par Standardbred Canada et l’Agence canadienne du pari mutuel.

Terminaux de loterie vidéo à Terre-Neuve et au Labrador

Supervisés par la Société des loteries de l’Atlantique, plus de 2 000 de ces appareils sont présents chez 500 détaillants soumis à des restrictions d’âge dans la province. Le pourcentage de paiement minimum est fixé à 80%, tandis que les machines les plus généreuses ont un maximum de 93%.

Jeux en ligne à Terre-Neuve et au Labrador

Les casinos terrestres étant actuellement interdits dans la province, de nombreux citoyens se tournent vers Internet pour obtenir leur dose de jeu. Bien qu’il n’y ait pas de paris sportifs ou de casinos virtuels à Terre-Neuve, il existe plus de 1 000 sites offshore prêts à accepter les joueurs.

Paris sportifs à Terre-Neuve et au Labrador

Le service Pro-Line propose des paris sportifs parlay à toute personne ayant l’âge minimum de 19 ans (qui est aussi l’âge légal pour boire au Canada). Les billets peuvent être achetés à partir de 2$, et la mise quotidienne maximale est limitée à 250$.

Lois sur les jeux de hasard en Saskatchewan

Selon une étude menée par Statistique Canada, les résidents de la Saskatchewan dépensent plus par ménage en jeux de hasard que toute autre province. Si vous êtes un citoyen de cette partie la plus ensoleillée du Canada, voici les activités de jeu légales actuellement disponibles :

Terminaux de loterie vidéo en Saskatchewan

Ces machines sont présentes dans la province depuis 1993. Un plafond de 4 000 machines a été fixé, et on en comptait 3 991 sur 620 sites en mars 2015. Les recettes de ces jeux sont versées au fonds de recettes générales du gouvernement. Pour 2014-15, le revenu net provincial des TLV était de 179,6 millions de dollars.

Jeux de bienfaisance en Saskatchewan

Tout organisme à but non lucratif peut demander à la Saskatchewan Liquor and Gaming Authority une licence pour organiser des bingos ou des tombolas.

Casinos dans la province de la Saskatchewan

La province compte six casinos gérés par la Saskatchewan Indian Gaming Authority, ainsi que deux autres exploités par la Saskatchewan Gaming Corporation. Dans le cas des casinos des Premières nations, les revenus sont répartis entre le First Nations Trust, le General Revenue Fund du gouvernement et les Community Development Corporations.

Loterie en Saskatchewan

Cette forme de jeu est disponible dans la province depuis 1974. Exploitée par Saskatchewan Lotteries, les recettes sont utilisées pour financer plus de 12 000 groupes.

Paris sportifs en Saskatchewan

Sports Select offre des paris parlay légaux sur les sports suivants : baseball, basketball, hockey, football et soccer. Les mises vont généralement de 2 à 100$.

Jeux de hasard en ligne en Saskatchewan

Bien qu’il soit interdit aux fournisseurs de jeux en ligne d’être basés dans la province, les casinos et les paris sportifs offshore sont toujours libres d’offrir leurs services aux résidents.

Courses de chevaux en Saskatchewan

Trois hippodromes légaux sont en activité dans la province, bien que le West Meadows Raceway ait été contraint de cesser temporairement ses activités en 2014. Quelques téléthéâtres provinciaux existent également, permettant aux clients de profiter des installations de paris hors hippodrome.

Lois sur les jeux de hasard en Saskatchewan

Selon une étude menée par Statistique Canada, les résidents de la Saskatchewan dépensent plus par ménage en jeux de hasard que toute autre province. Si vous êtes un citoyen de cette partie la plus ensoleillée du Canada, voici les activités de jeu légales actuellement disponibles.

Terminaux de loterie vidéo en Saskatchewan

Ces machines sont présentes dans la province depuis 1993. Un plafond de 4 000 machines a été fixé, et on en comptait 3 991 sur 620 sites en mars 2015. Les recettes de ces jeux sont versées au fonds de recettes générales du gouvernement. Pour 2014-15, le revenu net provincial des TLV était de 179,6 millions de dollars.

Jeux de bienfaisance en Saskatchewan

Tout organisme à but non lucratif peut demander à la Saskatchewan Liquor and Gaming Authority une licence pour organiser des bingos ou des tombolas.

Casinos en Saskatchewan

La province compte six casinos gérés par la Saskatchewan Indian Gaming Authority, ainsi que deux autres exploités par la Saskatchewan Gaming Corporation. Dans le cas des casinos des Premières nations, les revenus sont répartis entre le First Nations Trust, le General Revenue Fund du gouvernement et les Community Development Corporations.

Loterie en Saskatchewan

Cette forme de jeu est disponible dans la province depuis 1974. Exploitée par Saskatchewan Lotteries, les recettes sont utilisées pour financer plus de 12 000 groupes.

Paris sportifs en Saskatchewan

Sports Select offre des paris parlay légaux sur les sports suivants : baseball, basketball, hockey, football et soccer. Les mises vont généralement de 2 à 100$.

Jeux de hasard en ligne en Saskatchewan

Bien qu’il soit interdit aux fournisseurs de jeux en ligne d’être basés dans la province, les casinos et les paris sportifs offshore sont toujours libres d’offrir leurs services aux résidents.

Courses de chevaux en Saskatchewan

Trois hippodromes légaux sont en activité dans la province, bien que le West Meadows Raceway ait été contraint de cesser temporairement ses activités en 2014. Quelques téléthéâtres provinciaux existent également, permettant aux clients de profiter des installations de paris hors hippodrome.

Lois sur les jeux de hasard en Alberta

La plus grande des provinces des Prairies en termes de population, l’Alberta a une longue tradition de sports et de jeux d’argent. Elle reçoit plus de 4% de son budget des revenus des jeux d’argent, ce qui est plus que toute autre province du pays. Malheureusement, une étude de 2013 a montré que la moitié de ces revenus provenaient de joueurs problématiques, ce qui signifie que la province a un long chemin à parcourir en termes d’identification et de traitement de la dépendance au jeu. Voici quelques-unes des formes légales de jeu les plus populaires en Alberta :

Les courses de chevaux en Alberta

Les courses de chevaux légales sont disponibles en Alberta aux endroits suivants : Alberta Downs, Century Downs et Northlands Park. De plus, 15 téléthéâtres sont également disponibles dans des endroits aussi divers que Leduc et Peace River.

Terminaux de loterie vidéo en Alberta

Gérés par l’Alberta Gaming and Liquor Commission, ces appareils sont situés dans des établissements de la province où l’âge est limité et où l’alcool est autorisé. Les détaillants sont limités à 10 machines, tandis que les centres de jeux peuvent en avoir de 15 à 30. Plus de 6 000 appareils sont actuellement en service.

Pari sportif en Alberta

Le service Sport Select permet aux joueurs de parier sur deux jeux ou plus dans le style parlay. Les paris ne peuvent pas dépasser 250$ par jour.

Casinos dans la province de l’Alberta

 Plus de 25 casinos sont situés en Alberta. La plupart d’entre eux sont des établissements de bienfaisance, ce qui signifie que le casino partage les profits avec divers organismes de bienfaisance de la région. Quelques casinos appartenant au gouvernement sont également présents, ainsi qu’une poignée de casinos exploités par les Premières nations.

Jeux de hasard en ligne en Alberta

Les résidents de l’Alberta peuvent jouer dans les casinos et les paris sportifs en ligne sans aucune restriction.

Loterie en Alberta

Les tirages ont lieu quotidiennement et sont supervisés par la Western Canada Lottery Corporation.

Jeux de bienfaisance en Alberta

En plus de la plupart des casinos de la province, l’Alberta offre également des jeux de bienfaisance légaux, comme le bingo et les billets à tirer, aux groupes à but non lucratif qualifiés.

Les jeux de hasard dans les territoires en Alberta

En plus des provinces, le Canada comprend les territoires du Yukon, du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest. Ces régions sont plus petites en termes de population globale (107 265 habitants en mai 2011) et sont largement administrées par le gouvernement fédéral. Pour de nombreux résidents canadiens et étrangers, toute cette région est simplement appelée « le Nord ».

Dans cette section, nous allons examiner les lois canadiennes sur les jeux de hasard qui s’appliquent à chaque territoire. Si les possibilités de jeux de hasard légaux sont rares dans ces régions, elles existent néanmoins si vous savez où chercher.

Lois sur les jeux de hasard au Yukon

Avec une population clairsemée d’un peu plus de 34 000 habitants, le Yukon n’est pas connu comme le centre des jeux de hasard du Canada. Il existe cependant quelques possibilités légales, en particulier pour ceux qui vivent à Whitehorse, la capitale territoriale, et dans les environs.

Jeux de bienfaisance au Yukon

En vertu de la loi du Yukon, seuls les groupes à but non lucratif sont autorisés à organiser des jeux de hasard à des fins caritatives comme méthode de collecte de fonds. Ces groupes doivent d’abord être approuvés par le Registrar of Lotteries, et ils doivent également obtenir une licence pour le bingo, la tombola ou la loterie. En plus de donner de l’argent, les loteries et les tombolas de ce territoire sont également connues pour donner de la viande et d’autres formes de nourriture.

Loterie au Yukon

La Western Canada Lottery Association donne aux résidents du Yukon la possibilité de gagner des millions de dollars en achetant un seul billet.

Casinos de trois jours au Yukon

Les casinos permanents ne sont pas autorisés au Yukon, mais des établissements de jeu temporaires peuvent être autorisés pour une durée maximale de trois jours à la fois. Ces événements nécessitent une licence de casino et ne peuvent être organisés que par une organisation religieuse ou caritative sans but lucratif. Les jeux tels que le blackjack, la roulette et la roue de la fortune sont autorisés, et tous les clients doivent avoir au moins 19 ans pour participer.

La seule semi-exception à cette règle est le Diamond Tooth Gertie’s Gambling Hall. Ce point de repère de Dawson City a la particularité d’être le plus ancien casino du Canada, et il fonctionne de mai à septembre. Toutes les recettes sont réinvesties dans la ville, ce qui en fait une structure permanente à but non lucratif. Les jeux disponibles sont la roulette, le poker, le blackjack et les machines à sous.

Paris sportifs au Yukon

Les paris sportifs légaux sont disponibles par le biais d’un service connu sous le nom de Sport Select, permettant aux résidents de parier sur leurs équipes préférées de la LCF ou de la LNH (entre autres). Des options telles que les futures et les over/unders sont disponibles, mais le client doit toujours faire un pari multiple sur deux équipes ou plus.

Jeux de hasard en ligne au Yukon

Les résidents peuvent légalement placer des paris sur Internet, qu’il s’agisse de paris sportifs ou de casinos en ligne. Peu importe que le fournisseur soit situé au Canada ou à l’étranger.

Lois sur les jeux de hasard au Nunavut

Le Nunavut est le territoire le plus récent et le moins peuplé du Canada, et la capitale, Iqaluit, ne compte qu’un peu plus de 7 000 habitants. Malgré son éloignement et ses conditions climatiques difficiles, la région offre un nombre surprenant d’options de jeu légales à ses citoyens. Bien que chacune des options suivantes soit légale en vertu de la loi du Yukon, n’oubliez pas que la population limitée peut empêcher que toutes ces options soient disponibles en permanence.

Appareils de loterie vidéo et machines à sous au Nunavut

Ces jeux de hasard autonomes dotés de générateurs de nombres aléatoires se trouvent parfois dans les bars et les tavernes du Nunavut.

Jeux de bienfaisance au Nunavut

Il s’agit du bingo, des billets à tirer, des tournois de poker, des tombolas et des jeux temporaires de type casino. Les résidents doivent être âgés d’au moins 16 ans pour jouer à des jeux avec des billets à tirer, et les casinos de bienfaisance doivent cesser leurs activités à 2 h du matin du lundi au vendredi et à minuit le samedi. Pour les tournois de Texas Hold’em, le droit d’entrée maximum par joueur est limité à 100$.

Loterie au Nunavut

Les résidents peuvent jouer à la loterie nationale dirigée par la Western Canada Lottery Corporation. Les billets peuvent être achetés chez les détaillants agréés ou sur le site officiel en ligne.

Paris sportifs au Nunavut

Malgré l’absence totale d’équipes sportives professionnelles, semi-professionnelles ou collégiales, les résidents du Nunavut peuvent parier sur tout, du basket-ball au football américain, grâce à Sport Select. Ce service est disponible en ligne et chez certains détaillants, et il permet aux clients de choisir parmi les accessoires, les poules, les écarts de points, les dépassements de limites et plusieurs autres options. Un minimum de deux matchs doit être parié pour un ticket donné, et toutes les sélections doivent être correctes pour que le joueur reçoive un paiement.

Les jeux d’argent en ligne au Nunavut

Comme dans d’autres régions du pays, les jeux d’argent sur Internet sont légaux dans les frontières du Nunavut. Cela s’applique aux paris sportifs et aux casinos en ligne, bien que les personnes vivant dans des endroits plus éloignés puissent avoir à faire face à un manque de service Internet.

Courses de chevaux au Nunavut

Bien que ce sport soit autorisé au Nunavut, il n’y a pas de pistes permanentes ni d’événements réguliers sur le territoire.

Paris privés entre résidents au Nunavut

Il s’agit de l’une des formes de jeu les plus courantes en raison de la petite taille du territoire, et les paris privés entre adultes ne sont pas assujettis à la loi.

Lois sur les jeux de hasard dans les Territoires du Nord-Ouest

Le plus peuplé des trois territoires canadiens, les TNO sont principalement composés de peuples autochtones. Le climat est rude selon la plupart des normes, allant du polaire au subarctique. Mais malgré les conditions climatiques désagréables et les différences culturelles, les jeux d’argent et de hasard sont toujours populaires auprès des résidents locaux.

Selon la loi territoriale, les passe-temps suivants sont actuellement légaux dans les Territoires du Nord-Ouest :

Jeux de loterie dans les Territoires du Nord-Ouest

Cette catégorie comprend les loteries de style casino, le bingo, les tirages au sort et les billets à tirer ou Nevada. Ces jeux ne peuvent être organisés que par des organismes à but non lucratif, et une licence est nécessaire avant de pouvoir les proposer légalement. Tous les jeux de loterie sur le territoire sont réglementés par le ministère des Affaires municipales et communautaires, bien qu’il soit également un membre associé de la Western Canada Lottery Corporation.

Casinos terrestres dans les Territoires du Nord-Ouest

Aucune loi n’interdit les casinos terrestres dans les Territoires du Nord-Ouest. Malgré ce fait, la construction d’un tel établissement semble peu intéressante en raison de la faible population et de l’éloignement du territoire.

Pari sportif dans les Territoires du Nord-Ouest

Régie par les NWT Lotteries, cette forme de jeu est légalement disponible en ligne ou chez les détaillants terrestres par le biais de la marque Sport Select. Les joueurs peuvent parier sur les résultats de la plupart des grands événements sportifs et choisir parmi une variété d’options telles que l’over/under et le point spread. Un maximum de 250$ par jour peut être parié dans un seul endroit, et chaque billet doit prendre la forme d’un pari multiple (qui exige que le client prédise correctement le résultat de deux événements ou plus).

Jeu d’argent en ligne dans les Territoires du Nord-Ouest

Des paris sportifs en ligne aux casinos virtuels, toutes les formes de jeux sur Internet peuvent être pratiqués légalement par les résidents des Territoires du Nord-Ouest.

Les casinos en ligne au Canada 

Le Canada est un pays diversifié qui encourage la célébration de diverses origines culturelles, religieuses et raciales. On peut en dire autant du paysage des jeux d’argent, car un large éventail de passe-temps de jeu est légalement disponible dans les 10 provinces et les trois territoires du pays.

Les jeux de bienfaisance et les jeux en ligne sont deux des plus courants, les premiers fournissant des revenus bien nécessaires aux organisations à but non lucratif telles que les églises. Le second est disponible dans tout le pays avec peu de réglementations, ce qui marque une différence nette entre le Canada et le climat fortement réglementé des jeux sur Internet aux États-Unis.

Les casinos sont également répandus et légaux dans tout le pays, en particulier dans les provinces du sud comme l’Ontario, l’Alberta et la Colombie-Britannique. Il en existe de toutes les formes et de toutes les tailles, depuis ceux qui appartiennent aux tribus des Premières nations jusqu’aux établissements gérés par le gouvernement canadien. Outre les résidents locaux, les casinos situés près de la frontière américaine attirent également un nombre important de clients étrangers.

Contrairement aux États-Unis, les paris sportifs sont largement disponibles dans toutes les provinces et tous les territoires du Canada. Cependant, cette forme de jeu est généralement limitée aux paris parlay, qui exigent que les clients parient avec succès sur deux jeux ou plus afin de recevoir un paiement en espèces.

En fin de compte, le Canada semble avoir trouvé une approche parfaite pour mener des activités de jeu légales à l’intérieur de ses frontières. La plupart des formes de jeu sont autorisées, bien que des lois et des règlements raisonnables existent pour empêcher que ce loisir ne devienne un préjudice pour ses citoyens. Bien qu’aucun système ne soit parfait, le modèle mis en place par les législateurs du Grand Nord est un exemple à suivre pour toutes les autres nations.